« La Boîte à Sable des Scribes | Accueil | Des Sièges Évasés »

vendredi 04 juil 2014

Commentaires

Kent Emery, Jr.

These images are excellent and important for giving a correct imagination about a crucial aspect of book-making.

Claudine Brunon

Dear Pr. Emery,

Thank you for your comment.
Yes, those pictures are very interesting. I hope that it will be usefull.

Best regards

Claudine

J.P. Gumbert

Chère Mme Brunon,
Je n'étais d'abord pas très intéressé par vos documentations sur les récipients des couleurs etc.; mais de plus en plus je suis impressionné par les richesses que vous continuez de puiser dans votre doumentation. Cette fois encore ... comme il est beau, ce premier Mathieu, avec sa règle droite, et sa réglure pliée! Mais le plus intéressant, c'est la dernière illustration, qui montre très clairement un phénomène rare dans l'Haut moyen âge, mais extrèmement courant plus tard pour des livres de qualité modeste: une réglure qui ne comporte que la justification (frame ruling), donc sans rectrices. Il faut peut-être aussi accepter comme réaliste l'acte (futur) d'écrire dans un livre lié (et certainement le fautre qui s'enroule ...)
Merci,
J.P. Gumbert (olim Leiden)

Geneviève Humbert

A nouveau bravo pour avoir retrouvé toutes ces miniatures.
Geneviève Humbert

Claudine

Cher Pr. Gumbert,

Je suis ravie de ce que vous m'écrivez. J'avoue cependant que mon intérêt pour les récipients des couleurs m'ont amené à l'iconographie des peintres puis des scribes. Il n'y a vraiment qu'un pas entre peinture, enluminure et calligraphie. Même si du point de vue de la recherche, cela peut sembler comme des entités, certes complémentaires, mais à traiter par des personnes différentes.
Je me démène pour trouver de belles images de scribes mais bientôt les nouvelles ressources seront épuisées. Enfin ce n'est pas complètement sûr car mes investigations se portent surtout sur des images avec le cornet à encre (ce que j'appelle vulgairement la corne-encrier !). Reste encore toutes les autres images et de loin les plus nombreuses !!!
Oui ces images sont belles et je ne me lasse pas de les regarder :)
Si vous me le permettez, j'aurai une question, concernant votre dernière phrase. Vous pensez qu'à la fin du Moyen Age, on pouvait écrire dans un livre relier ? Ce serait vraiment une bonne chose si vous me le confirmiez. Je pense qu'il devait bien y'avoir une part de réalisme dans ces images !
Et du coup vous écrivez "le fautre qui s'enroule", je dois lire le feutre ? non ? Mais le feutre du pupitre était souvent maintenu par des clous sur tout son tour, aussi je ne comprends pas cette phrase, excusez m'en ! Si vous pouviez m'éclairer ?
Merci d'avance,
Bien à vous
Claudine Brunon

Claudine

Chère Madame Humbert,
Je vous remercie, je suis heureuse que ces miniatures vous intéressent.
Claudine Brunon

Pierre

Bonjour Madame,
Votre blog est vraiment passionnant. Quelle passion vous témoignez, elle se révèle communicative. Pour ma part, je m'intéresse à l' HORTUS DELICIARUM, manuscrit d'Herrade de Landsberg, écrit au couvent d'Hohenburg au douzième siècle.
Un des dessins d'Herrade nous montre les poètes païens rédigeant leurs poèmes : les livres où ils écrivent comportent une réglure horizontale, mais pas de marge. Les poètes taillent leur plume avec un couteau, et leur table de travail comporte une corne pour l'encre.
Si vous êtes intéressée , voyez l'article 'Hortus Deliciarum, l'histoire du manuscrit' sur le site Autour du Mont Sainte Odile.

Cordialement, PiP

Pierre

http://autour-du-mont-sainte-odile.overblog.com/2014/04/hortus-deliciarum-l-histoire-du-manuscrit.html

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

CV de Claudine Brunon

Mes Publications Papier

  • Claudine Brunon: Deux Vaisseliers de peintre. Étude sur les contenants des pigments
    Dans Histoire et Images Médiévales, numéro 49, avril-mai 2013, pp.21-24
  • Claudine Brunon: Le Broyeur de Couleurs. Le peintre et son apprenti
    dans Histoire et Images Médiévales, numéro 47, décembre/janvier 2012-2013, pp.34-38.
  • Claudine Brunon: L'Inventaire du Scribe. Les Outils Indispensables pour bien Ecrire sur Parchemin avant l'Imprimerie
    En cours de rédaction
  • Claudine Brunon: Le Vaisselier du peintre. Les contenants des couleurs médiévales
    En cours de rédaction ...
  • Claudine Brunon: Pinceaux, godets et coquilles du peintre médiéval
    Dans Moyen Age, n°98, août-septembre-octobre 2014, pp.38-43.

Je vous offre un ebook

Notes Récentes

    La Problématique des Contenants des Couleurs

    Je vous recommande

    Documents en Téléchargement

    Liens vers Le Scriptorium de Mathilde

    Liens vers Pecia - Le manuscrit médiéval

    Miniaturaitaliana

    Liens vers De arte illuminandi

    Liens vers Medieval Illumination

    Liens vers Hagio-historiographie médiévale

    Liens Art roman, gothique, médiéval

    Liens vers le blog de l'APAHAU

    COLORATURA

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

    Livres Scientifiques

    • Victor Gay: Glossaire archéologique du Moyen Age et de la Renaissance
    • Danièle Alexandre-Bidon et Marie-Thérèse Lorcin: La Vie Quotidienne au temps des fabliaux
      Pour éclairer les pratiques de la vie quotidienne au temps de saint Louis, ce livre croise les trois sources fondamentales de l'histoire médiévale : sources écrites - ici les fabliaux -, iconographie et archéologie, issues d'une même aire géographique et culturelle, la France du Nord, la Flandre, l'Angleterre du Sud, et de la même période (fin XIIe - 1re moitié XIVe siècle). La littérature de divertissement, qui procure mille détails inédits et concrets sur le mode de vie (habiter, manger, se vêtir), les métiers et les activités (paysans, serviteurs, artisans, marchands), livre aussi les façons de s'exprimer, de bouger, de penser. Les fabliaux prennent tout leur sens une fois confrontés avec le riche inventaire d'un mobilier archéologique trop peu connu et avec le corpus plus ample encore des enluminures médiévales. Ce travail, à la croisée des sources, s'imposait pour mettre en lumière un sujet plus important qu'il n'y paraît, la " culture matérielle ", dont l'histoire " n'a pas d'autre objet que la condition humaine " (Jean-Marie Pesez) Afficher plus Réduire
    • Mark Clarke: Mediaeval painters' materials and techniques. The Montpellier Liber diversarum arcium.
    • Mark Clarke: The Art of All Colours: Mediaeval Recipe Books for Painters and Illuminators
    • Danièle Alexandre-Bidon: Une Archéologie du goût. Céramique et consommation.